Emotions, sexualité et animalité : Entre évolutionnisme et postmodernisme

Quelques analyses d’actualité quotidienne se caractérise par son appui sur le caché et non visible dans la société humaine, des analyses qui diffèrent principalement en deux tendances : évolutionnistes pragmatique, phénoménalistes postmoderne.


Il est clair que les deux approches ont des départs théoriques paradoxales, mais gardes toujours un accord surprenant sur les thématiques d’analyses qui fonts aussi un arrière plans théorique axiale : l’émotionnel, la sexualité et l’animalité, des sujets sont toujours là, ainsi deux point communs figure leurs analyse du quotidien humain :

1- l’écart de la chose publique,

2- la non-homogénéité d’analyses ;

cela nous amène à la question suivante : quelles sont les convenances, et que signifier?

1- Le retour de l’émotionnel dans la vie humain :
La saturation de la pensée moderne fait l’émergence de l’émotionnel comme alternative du rationnel, le pragmatisme se projeter sur les origines passionnels de raison et phénomènes humain, pendant que la vision poste-moderne appui sur une vision intuitive de l’acte humain que ce soit cognitive ou comportementale.

2- L’impact de la sexualité sur l’homme :
La sexualité n’est pas qu’un élément naturel de l’homme mais aussi un composant décisif dans la vie humaine, cette idée commune entre l’approche évolutionnistes et poste-modernistes, les deux voix pense que la sexualité se situe au cœur du comportement humain, le darwinisme imagine que la sexualité est un besoin génétique dominant sur tout le comportement humain, et le post-modernisme le considère comme besoin enraciner dans la substance existentiel de l’homme.

3- Le fond animal de l’homme :
La spécificité humaine : raison, intentionnalité chez les évolutionnistes n’est qu’un degré très élevé de l’instinct animal, et le postmodernes concevoir l’irrationnel et l’émotionnel comme retour à l’animalité et la bestialité.

4- Conclusion ou : Que signifier ces convenances ?
Concluant que la causalité évolutionniste et l’existentialisme postmoderne peuvent ont fusionné pour assurer une compréhension profond et féconde du comportement humain.

—————————————–

(*)- Une Contribution a été proposer au colloque annuel Postmodernoté et Socialité, Juin 2015 Paris Sorbonne, Organiser par CEAQ sous la deriction de Michel Maffesoli

داخل الملتقيات
نوفمبر 2020
د ن ث أرب خ ج س
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

الأرشيف

إحصائيات الموقع

029159
اليوم : 42
الأمس : 120
هذا الشهر : 1530
هذا العام : 19449
مشاهدات اليوم : 448
مجموع المشاهدات : 110120
المتواجدون الآن : 1