Le printemps Arabe et les effervescences cachées

Comment la question du « vivre ensemble » est devenue

au cœur des préoccupations du monde arabe ?

1- Historique d’un esprit révolte.
Le mouvement politique n’est qu’une émergence d’une mutation profonde au niveau psycho-social. Gustave le Bon, « l’Ame des Foules » 1895.
La défaite de l’Etat Nation arabe au niveau des valeurs sociales (libertés et égalité) c’est le point de départ du printemps arabe.
En premier temps les slogans des révoltes ont été purement modernes : liberté et égalité en Tunisie, Lybie et Egypte, soutenus par les démocraties classiques Etats Unis et Europe.
La monté d’une contre révolution à partir de la Syrie, Yémen, Egypte devant un recul constatable du soutien de la communauté internationale (ni pour réserver les valeurs modernes ni pour garder la paix), cet effet a influé profondément la conscience des jeunes générations Arabe et leur stratégies du changement socio-politique…
En revanche, l’absence d’un slogan moderne dans le mouvement politique arabe a émergé après la monté de la « contre révolution », c’est la valeur-slogan de la «Fraternité », une valeur plus attachée avec la sensation humaine, une valeur plus subjective que liberté et égalité, une valeur archaïque inscrit son existence depuis la création du monde dans le mythe du Abel et Caïn.
En conséquence, la troisième période (c’est la période actuelle) du mouvement sera marquée par la question de la Fraternité, ou comment peut-on vivre ensemble correctement ? La question se réalise sur deux niveaux, celles de la théorie et la pratique.

2- Comment la problématique de vivre ensemble est traduite en réalité ?
Devant l’impasse socio-historique qui a été créé après un tel détournement violent d’une telle volonté pacifique de changement du peuple arabe, certaines idées ont été prise, non pas pour sauter et dominer sur le plan politique, mais ainsi pour convaincre de plus en plus des masses sociales à « Imposé » leur vision de vivre ensemble par des efforts collectifs (soit Forces de Masses, Pouvoir Intellectuel ou par la Violence) , et cela ne se déclenche qu’après le désespoir presque totale devant cet impasse.
Y compris, le désespoir ne se reste pas seulement face au régime politique mais il va toucher dans son extension la forme politique du social (Etat Nation Moderne) c’est-à-dire l’émergence d’un doute autour de la validité de la forme politique actuel elle-même, cela devenue comme facteur stimulateur vers la recherche d’une autre forme politique du social, et c’est évidant que la base logique du politique c’est le vivre ensemble.
A la recherche des origines de vivre ensemble en monde arabe nous tombons dès le premier pas sur plusieurs interprétations différentes, modernistes ou salafistes, réformistes ou conservatrices, religieuses non-religieuses, violentes ou non violents, et le point commun entre eux que ce sont tous revenir aux sources, au passé, en cherchant des archétypes afin d’acquérir une légitimité imaginaire de leur modèle social adopté (un idéal type social) de chaque partie. (La domination de l’approche violente sur la scène politique et médiatique n’est qu’une vision réductionniste de la réalité au niveau du corps social)

3- Comment la problématique de vivre ensemble est traduite dans la pensée ?
Au-delà, la violence une conscience tribale s’émerge déferrement à tous ce qui est sur scène, une ambiance de planification de futur sur des conceptions Identitaires et d’appartenances, (la planification se réfère à un monde psycho-spirituel alternative au cour de construction en monde arabe).
Le retour à la forme non moderne de la société nous amène forcement à l’analyse tribal d’Ibn Khaldoune et son fameux Mokddima (=Introduction) parus enivrons du 14ème siècle, ainsi son fondement de « la science de l’univers social et du rassemblement humain », et sa réponse sur la question : comment la société tribal (Non Industriel ou Naturelle) est construite? Comment l’Etat tribal se lève et comment se tombe?

————————————————

(*)- Contribution au colloque anuel Postmodernoté et Socialité, Juin 2015 Paris Sorbonne, Organiser par CEAQ sous la deriction de Michel Maffesoli

داخل الملتقيات
ديسمبر 2020
د ن ث أرب خ ج س
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

الأرشيف

إحصائيات الموقع

030104
اليوم : 14
الأمس : 83
هذا الشهر : 364
هذا العام : 20394
مشاهدات اليوم : 26
مجموع المشاهدات : 112372
المتواجدون الآن : 1